Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesamisdecarlux
  • Le blog de lesamisdecarlux
  • : But de l'Association : l'embellissement et la restauration du bourg de Carlux et de son château
  • Contact

Les Amis de CARLUX

Association loi 1901 crée le 18 janvier 1966

Mairie de CARLUX          24370 CARLUX

Recherche

Catégories

11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 12:48

Le sommet a  toute l'attention des archéologues :

 

DSCN8504.JPGDSCN8510.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le nettoyage a mis à jour le dernier sol en larges dalles inclinées vers une évacuation d’eau au bord du rempart.DSCN8516.JPG

 

 

Ces dalles sont rubéfiées (rougies par le feu de la super structure en bois).Ce sont les traces des derniers actes défensifs à la fin des guerres de religion.

 

 

 

DSCN8542.JPGDSCN8544.JPGL’arrivée de l’escalier dégagé de la verdure et de la terre a encore fière allure.

DSCN8485.JPG

 

Sur la face est de la tour, au niveau du hourd extérieur, il reste un morceau de poutre et les traces du feu de destruction de ce hourd (pierres rougies).

 

 

 

DSCN8565a.jpg

 

 

Voici une vue très intéressantes de la cheminée sarrasine, avec les deux fenêtres à arc trilobés, pratiquement invisibles depuis le sol.

En fond, la tour emmaillotée.

 

 

 

 

 

Photos Michel Lemasson

Repost 0
Published by lesamisdecarlux
commenter cet article
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 12:00

C'est la tour qui a maintenant toute l'attention de l'entreprise "les compagnons réunis".

juin-2013 0945comp 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle a été enveloppée d'un bardage de fer jusqu'au sommet pour permettre de nettoyer et consolider ses hauts murs en toute sécurité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

juin-2013 0948compDés lundi, le sommet fera l'objet d'une attention toute particulière par des archéologues : ils vont dégager le sol et essayer de comprendre comment était ce dernier étage défensif.

 

 

  

DSCN7921comp

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Souhaitons que le soleil nous permette de voir rapidement la suite des travaux.

Photos Michel Lemasson

 

 

Repost 0
Published by lesamisdecarlux
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 18:30

 

P1050317P1050283

Sans titre 1

Sans paroles

Photos Michel LEMASSON

3D Google par KangaroOz 3D Romain ALBENQUE

Repost 0
Published by lesamisdecarlux
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 14:51

Echafaudage du rempart et nettoyage de la végétation :

 05-octobre-2012-0148.JPG

 

 

  C’est le mur intérieur qui devient propre et révèle des trous réguliers dans la paroi (inclinés à 60°), sur toute la longueur, faisant penser au soutien d’un plancher (hourd) qui courait au niveau du dessus actuel du rempart.



05-octobre-2012 0284 - Copie

05-octobre-2012 015105-octobre-2012 0152

 

 

 

 

Des tiges métalliques sont implantées en travers de quelques pierres pour prévenir toute chute.

 

 

  C’est la tour qui reste à échaffauder :

Avec un gros morceau de végétation à sortir :

 05-octobre-2012 0279

 05-octobre-2012 0272

 

 

 

 

 

 

    Au passage : découverte d’un bout de poutre (brulé) qui soutenait le plancher d’un hourd appuyé sur les corbeaux en pierre.

05-octobre-2012 027705-octobre-2012 0276

 

 

 

 

 

 

 

  Lorsque la tour sera complètement échafaudée, je vous montrerai les salles intérieures et l’escalier qui monte au sommet.

Notre village vous plait ? N’hésitez pas à en parler autour de vous.

Vous connaissez des mécènes qui nous aideraient pour fouiller et trouver des vestiges, qu’ils nous contactent.

Photos Michel LEMASSON

 

 

Repost 0
Published by lesamisdecarlux
commenter cet article
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 09:10

Après un samedi moyen, le dimanche a connu une affluence record.  

 

Affiche crepes2012rampeau1Petits et grands s’en sont donnés à cœur joie en mangeant les délicieuses crêpes, en partageant les jeux sur la place, en allant à tous les stands, ceux de maquillage et de massage ont été particulièrement appréciés. Les jeux traditionnels de course en sac, de brouette, de chamboule tout ou de tir à la corde ainsi que le manège, suscitent toujours autant d'engouement. Les courses aux ânes montés par des jockeys, déguisés sur le thème des Jeux olympiques, ont également amusé petits et grands. Les 280 privilégiés ont pu gouter un excellent repas périgourdin sur l’esplanade du château après avoir assisté à une course d’ânes spectaculaire.

 

Voici en images quelques temps forts :

 crepes-aout-2012-0047.JPG

La préparation des stands

                                                                    L'accueil

crepes-aout-2012-0071.JPG

 

 

 

 

 

 

 

     

Montage du manège ancien

IMGP8625.JPG

Les jeux anciens

crepes-aout-2012-0073.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

   

  

La course en sacs

crepes-aout-2012-0090.JPGLa queue aux crêpes

IMGP8710.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cidre et Bénévoles devant les poêles

 

IMGP8698

  Aperçu de la foule

IMGP8717.JPG

 

 

  La course d'échasses

 

IMGP8784.JPG

Le Maquillage

IMGP8713.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Deux jockeys en quête d'âne devant notre Maire

IMGP8740.JPG

 

Difficile de rester en selle

IMGP8744.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants apprécient

 IMGP8761.JPG

IMGP8772

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

La Course

 

 

P1010277.JPGNos joyeux jockeys

IMGP8844

 

 

 

 

 Un bon massage décontractant

IMGP8803.JPG

 

 

Un restaurant bien animé

IMGP8907.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bénévoles joyeux prêts à servir

 

 

IMGP9018Et une bonne tablée

IMGP8945.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un Rampeau trés animé

    

IMGP9063

 

 

IMGP9169

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fête s'est terminée par un beau feu d'artifice

  

 

 

IMGP9160

 

 

 crepes-aout-2012 0027 Cette année, l'Association des amis de Carlux, a testé le système des gobelets réutilisables, à l'effigie du château médiéval. « C'est un petit geste pour la planète ». Cette initiative a eu du succès et a permis de faire un geste éco responsable important pour une fête de cette envergure. Les consommateurs les ont rendus en récupérant leur consigne ou les ont gardés en souvenir « collector » de cette 47e édition.

 

 

 

Le bilan très positif de la manifestation permet de consacrer les recettes à l'embellissement du bourg et à la restauration du château.

Un grand merci à tous les bénévoles qui ont œuvré avant, pendant et après pour la réussite de ces journées.

Photos Daniel KERYZAOUEN, Michel LEMASSON

 

Repost 0
Published by lesamisdecarlux
commenter cet article
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 20:13

Affiche-crepes2012rampeau.jpg

 

Traditionnellement, le Week-end après le 15 août, les Amis de Carlux organisent la fête des crêpes dont le but est d’amuser le public (petits et grands) et de récolter des fonds pour l’amélioration du bourg de Carlux et de son Château. Elle permet aussi aux visiteurs d’apprécier son histoire et la restauration du château.

 

Cette manifestation existe depuis 1966 et perdure grâce  aux quelques 70 bénévoles amoureux de leur village et de leur château.

 

Vous pourrez voir le résumé de la fête 2011 sur l'article "Août le mois de la fête des crêpes".

 

Nous vous attendons très nombreux ce week-end.

 

 

 

 

 

Notre activité se poursuit par une soirée culturelle le dimanche 26 août :

Dimanche 26 août 2012, 20h30

Eglise Sainte Catherine, Carlux

 

Quatuor avec flûte

Vladimir LAKATOŞ, violon - Johana BUDEL, alto 

Mircea PALADE, violoncelle - Ivana ZAHIROVICI, flûte

 

Six épigraphes antiques - DEBUSSY

 

Rêverie – DEBUSSY

 

Le petit nègre – DEBUSSY

 

Quatuor en sol majeur - ROSSINI

 

Carmen - BIZET

 

L'accoustique de l'église de CARLUX vous permettra d'apprécier la flûte et les cordes de ce très beau quatuor.

A l'issue du spectacle, vous pourrez vous entretenir avec les musiciens.

 

A très bientôt.

Repost 0
Published by lesamisdecarlux
commenter cet article
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 17:14

 

DSCN6703

 

 

 

La tranche de travaux précédente est terminée : le mur est de la cour nord du château a retrouvé une nouvelle jeunesse.

 

 

 

 

 

 

DSCN6705

 La dernière tranche de travaux est en bonne voie : le mur intérieur coté cour nord est échafaudé.

 

 

DSCN6709   

 

 

 

 

Détail des colonnes et du chapiteau : on voit qu’une pierre sur deux seulement est encastrée dans le mur.

 

 

 

DSCN6710

 

Ici, on voit bien les trous d’encastrement des poutres qui soutenaient le plancher de la grande salle.

 

DSCN6707

 

A remarquer que ces trous débouchent à l’extérieur des remparts :

En effet, les poutres sortaient à l’extérieur pour soutenir un hourd dont le plancher se trouvait au même niveau que celui de la grande salle.

 

 

 

 

 

 

Travail d’étanchéité du dessus du mur intérieur : 

 

   DSCN6714

DSCN6715

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos Michel LEMASSON

 

 

   Gypsies-300

  

 

 

Les Amis de CARLUX participent à l’organisation du spectacle

CHICO et THE GYPSIES suivis par l’orchestre Symphonique COLL BIG BAND pour  l’animation de CARLUX :

 

venez nombreux… le 27 juillet.

Repost 0
Published by lesamisdecarlux
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 21:26

Le 25 avril 2012, l'association Art et Histoire du Périgord Noir investissait CARLUX :

Visite guidée du Château de Carlux suivie du Château de Rouffillac et du site de Cadiot.

 

65 personnes ont pu découvrir les travaux de restauration sur le Château de Carlux

IMG_6720.jpeg

 

CARLUX en 1835 : Une circulaire de M. le Préfet en date du 10 février 1835 engage un recensement statistique des données de chaque commune de la Dordogne : l’enquête BRARD.

Voici la suite 1 de la réponse de M. le Maire de CARLUX.

 

 

QUESTIONS.

REPONSES.

AGRICULTURE suite.

 

 

16. Le nombre des bestiaux a-t-il sensiblement augmenté depuis cette même époque?

 

Le nombre en a plus que doublé.

 

 

17. Quel est le prix des prairies naturelles, en mesure du pays, de qualité moyenne, et combien rendent-elles en foin ?

 

Les 400 toises en superficie mesure du pays de  qualité moyenne s’y vendent  de 400f à 500f  elles produisent en foin de 8 a 10 quintaux il y a des prairies mais bien peu qui se vendent même mesure de  1000f a 1100f considérées comme  de première qualité attendu  quelles donnent le double de fourrage  Cette valeur peut en grande partie s’attribuer au prix d’affection ou à la concurrence souvent à l’un et à l’autre.

18. A-t-on commencé à pratiquer l’assolement triennal, et depuis quand ?

Non.  La Commune se trouvant dans un état de petite culture. Les terres y sont constament occupées par les maïs, pomme de terre, baillarger, orge, avoine, légumes et garousses.

 

19. Est-on dans l’usage d’enfouir des récoltes en vert pour remplacer le fumier ? Quelles sont ces récoltes ?

Non .

20. Cultive-t-on la betterave comme fourrage, et depuis quelle époque?

Oui.  Avec beaucoup de succès ce qui explique les progrès rapides que fait cette culture, l’utilité de ce fourrage étant bien reconnue.

21. Fait-on cuire à la vapeur ou autrement la nourriture des bestiaux que l’on met à l’engrais, et depuis quelle époque ?

 

Il y a plus de 40 ans qu’on fait cuire, mais non à la vapeur la nourriture des bestiaux que l’on met à l’engrais. L’utilité de cette methode s’est multipliée à l’ infini étant économique et très avantageuse au but qu’on se propose.

 

22. Laisse-t-on pourrir (vulgairement confire) les fumiers avant de les porter dans les terres ?

Presque toujours.

 

23. Quelques propriétaires ont-ils essayé de les porter dans les terres au sortir des étables ?

S’en sont-ils bien trouvés ?

Oui.  Dans les terres ensemensées, ils s’en sont bien trouvé par les hivers pluvieux, mais dans le cas contraire les fumiers divisés avec précaution s’y sèchent et ne produisent aucun résultat sur les récoltes, dans le doute on les laisse généralement confire.

 

24. Quels fumiers emploie-t-on ? La commune est-elle obligée à s’en procurer du dehors ?

Le fumier de paille, de bruyère, feuille de chataigner .

Elle ne pourrait que très difficilement s’en procurer aud’hors.

 

25. A-t-on essayé l’usage de la chaux et de la marne  dans les terres, et quel en a été l’effet ?

Non.

 

26. Plâtre-t-on les trèfles, et quel est le prix du plâtre cuit et réduit en poudre, le quintal?

 

A suivre

 Michel LEMASSON

On plâtre presque tous les fourrages verts quoique le plâtre cuit et réduit en poudre ne coute pas moins de 2f 50 centimes.

 

Repost 0
Published by lesamisdecarlux
commenter cet article
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 10:10

Une circulaire de M. le Préfet en date du 10 février 1835 engage un recensement statistique des données de chaque commune de la Dordogne : l’enquête BRARD.

 

Voici la première partie de la réponse de M. le Maire de CARLUX.

 

STATISTIQUE

DU  DEPARTEMENT  DE  LA  DORDOGNE.

1.re SERIE DE QUESTIONS  auxquelles  M. le  Maire de la  Commune de  Carlux   est invité à répondre , conformément à la circulaire de M. le Préfet en date du 10 février 1835 , et à renvoyer cette feuille à M. BRARD sous couvert de M. le Maire de St.-Lazare , canton de Terrasson .

 

QUESTIONS.

REPONSES.

Topographie.

 

 

1. Existe-t-il dans la commune quelqu’homme instruit qui s’occupe de l’histoire , des antiquités ou des curiosités du pays ?

 

 

Non ! et ce mot nous  laisse le regret dans  le sens qu’il exprime de n’être pas aussi heureux que  la commune  de St Lazare.

 

 

 

2. Quelle est la situation de la commune ? Est-elle en plaine , sur un coteau ou sur une montagne ?

 

La commune en général est placée sur un vaste Coteau excepté un quart à peu près qui se trouve en plaine

3. Est-elle arrosée par un ruisseau , par une rivière , et quel est leur nom ?

Un  quart a peu prés est arrosée par la rivière de (Dordogne)

 

 

 

 

4. Quelle est en  général  la nature du sol , et  de la terre labourable en particulier ?

La nature du sol en général est mauvaise , puisqu’elle se compose de chataigneraie  (que la gelé de 1829 a presque détruit ) de quelques Bois taillis Beaucoup de broussailles , Bruyères , et coteaux incultes sans espoir  de les  rendre a  lagriculture malgré lindustrie qu’on trouve dans les communes de petite culture telle que la nôtre ; La terre labourble en particulier se divise en deux qualités ; le terrain fort ou calcaire peut sévaluer aux deux tiers , le restant est un terrain sablonneux , on y rencontre quelques terres d’une qualité douce et noire .

 

 

5. Existe-t-il des carrières ou des mines exploitées dans la commune ? Quelles pierres ou quels minérais en tire-t-on ?

Beaucoup de carrières où on tire de la pierre a chaux , aussi depuis trois ans il s’est établie dans la Commune  Deux chaufours qui ont un faciès heureux . Quant aux mines , point.

 

 

 

 

6. Trouve-t-on  dans ces  carrières ou mines des coquilles , des ossements , des bois , des poissons pétrifiés ou autres curiosités ?

Pourrait-on s’en procurer pour le musée de Périgueux ?

 

Non .

 

 

 

7. Existe-t-il dans la commune des sources , des étangs ou des fontaines remarquables ?

Non.

 

8. L’air est-il sain , et s’il ne l’est pas , à quelle cause attribue-t-on son insalubrité ?

Très saine et cette salubrité contribue sans doute à nous pour Beaucoup  de vieillards au  dessus de  quatre vingt ans , un centenaire vient d’y mourir le 13 mars dernier ayant ses facultés  phisiques et morales.

 

 

9. La commune est-t-elle traversée par une ou plusieurs grandes routes ?

Elle n’a aucune sorte de route , on a toujours résisté à la justesse des réclamations incessantes quelle fait depuis 10 ans ; mais qui , a Mr Bomieux prefet de la Dordogne ce juste appréciateur des besoins de son Département , vient par arrêté du 15 fvrier 1835 de nous accorder deux chemins a grandes communications sous le n° 47 et 57 , par le bienfait il sortira une contre intrigue de l’état ilotisme ou l’intrigue l’avait placée.

 

 

10. Quel avantage en retire-t-elle ? Les terres qui les bordent ont-elles augmenté de valeur ?

Cette réponse  doit être ajournée jusqu’au  tems ou nous auront des routes il n’est pas douteux que leur influence est infiniment heureuse pour les propriétaires qui les bordent, ce principe verra par l’expérience, nécessairement les terres augmenter de prix, l’industrie s’éveiller, le  dégout disparait pour faire place au travail et par suite a l’aisance.

 

11. Quel est l’état des chemins vicinaux ? Les a-t-on améliorés depuis quelque temps ?

Mauvais. A la vérité depuis quatre ans environ on les a améliorés D’après les besoins que necessite lagriculture il faut sur cette matière une législation générale qui fit disparaitre les dissentimens de Commune a  Commune car telle ferait travail (et j’en connais plusieurs) qui se trouveraient bornée alors enceinte faute de débouché.

 

 

AGRICULTURE.

 

 

12. La commune a-t-elle des prairies natu-relles ? Leur qualité ?

Oui .   Mais en  petite  quantité en raison de ses besoins .

Leur qualité peut se classer dans la seconde et troisième

 

 

13. A-t-elle des prairies artificielles en trèfle , luzerne , sainfoin et autres fourrages ?

Beaucoup. Et cette   promesse  de prospérité  se  multiplie chaque jour. La luzerne y tient la première place.

 

 

14. Cultive-t-on le trèfle incarnat annuel ou farouch ?

Très  bien  .

15. Depuis quelle époque a-t-on introduit ces prairies artificielles dans la commune ?

Depuis environ quinze  ans .

 

16. A SUIVRE

Michel LEMASSON

 

Repost 0
Published by lesamisdecarlux
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 09:59

La reprise du nettoyage sur la fin de la deuxième tranche a eu lieu en début de semaine, mais la confection des joints est liée aux températures positives : ce n’est pas encore le cas la nuit aujourdhui.

DSCN4596DSCN5817

DSCN5818

La dernière  tranche pointe son nez :

Les échafaudages commencent à monter le long de la tour.

DSCN5816

En même temps, l’aménagement des abords se poursuit :

La toiture des Archives de la Maison des services publics et la terrasse au dessus des toilettes publiques.

DSCN5651DSCN4597

  

 

 

 

La taille de la pierre et la préparation de la terrasse pour l’isolation thermique et aquatique.

DSCN5648DSCN5815

 

2012 sera la renaissance de la tour, des restes du logis seigneurial et du donjon.

Photos Michel LEMASSON

 

Repost 0
Published by lesamisdecarlux
commenter cet article